0/5

0 avis

Comparaître, disparaître : écrire

Burgelin, Claude

S'appeler Leclair. Un nom qui pourrait induire un imaginaire de lumière et de rectitude. Et donner à qui le porte moins envie de paraître que de disparaître dans quelque ombre salvatrice et tolérante. "Ca peut être d'une violence insondable, la question du nom".

Autres documents du fascicule : Quinzaine littéraire (La)

Suggestions

Du même auteur

"Architectures du singulier" | Burgelin, Claude

"Architectures du singulier"

Burgelin, Claude | Article

Entrer à l'usine, sortir de l'usine : l'impossible roman des établis | Burgelin, Claude

Entrer à l'usine, sortir de l'usine : l'impos...

Burgelin, Claude | Article

Une histoire du début des années 70. Dès l'origine, une "histoire" tant le légendaire l'a aussitôt infiltrée. Avec des personnages classiques (jeunes chevaliers qui, lestés seulement de leurs apprentissages intellectuels, veulent s'affronter aux rugosités du monde et cherchent éperdument une épreuve initiatique), un temps (un temps d'après : après la Résistance, les luttes ouvrières de naguère et jadis et leurs mythologies - et, d'ores et déjà, après le tout proche 68), des lieux (des lieux eux-mêmes à forte charge mythologique : l'usine et ses alentours, les banlieues les plus grises - les enfers ?). En guise de lance et d'armure, ils ont "Le Petit Livre rouge" et la croyance en "la lutte", en une solidarité à éprouver ou à construire.

Album Georges Perec | Burgelin, Claude (1940-....). Auteur

Album Georges Perec

Burgelin, Claude (1940-....). Auteur | Ouvrages exclus du prêt | Gallimard. [Paris] | 2017

Georges Perec | Burgelin, Claude

Georges Perec

Burgelin, Claude | Livre | Seuil. Paris | 1988

Lectures de Sartre : [actes] du colloque de l'Université Lyon II, 1985 |

Lectures de Sartre : [actes] du colloque de l...

Livre | Presses universitaires de Lyon. Lyon | 1986

"Condottière" (Le) : roman | Perec, Georges (1936-1982). Auteur

"Condottière" (Le) : roman

Perec, Georges (1936-1982). Auteur | Livre | Ed. du Seuil. [Paris] | 2012

Gaspard Winckler est un peintre faussaire travaillant pour le compte d'Anatole Madera. Depuis plusieurs mois, il consacre son temps à la réalisation d'un faux Condottière, célèbre tableau conservé au Louvre réalisé en 1475 par Antonello da Messina. Dès le début de l'intrigue, Winckler assassine son commanditaire. Enquête sur les mobiles de ce meurtre.

Du même sujet

Agathe, je vous quitte... | Finas, Lucette

Agathe, je vous quitte...

Finas, Lucette | Article

"La Main du scribe" est le quatrième livre de Bertrand Leclair et son deuxième roman après "Movi Sévaze" (1999).

Anatomie d'une déroute | Rose, Sean James

Anatomie d'une déroute

Rose, Sean James | Article

Bertrand Leclair imagine la chute silencieuse d'une mère célibataire expulsée de son appartement.

Poussée hors de -chez- soi | Kantcheff, Christophe

Poussée hors de -chez- soi

Kantcheff, Christophe | Article

Dans "Par la ville, hostile", Bertrand Leclair raconte le destin d'une femme sous le coup d'une expulsion. Un récit empathique et en colère.

Dans la tête de l'accusé | Crom, Nathalie

Dans la tête de l'accusé

Crom, Nathalie | Article

Contre-enquête passionnante autour d'un tueur en série des sixties.

Bertrand Leclair : "Ecrire, c'est créer son lecteur" | Thomas, Chantal (1945-....)

Bertrand Leclair : "Ecrire, c'est créer son l...

Thomas, Chantal (1945-....) | Article

"Survivre, Madère, vivre au-dessus, jeter mes phrases en l'air pendant que passe la faucheuse...", écrit Bertrand Leclair dans son roman "Movi Sévaze" (1999). Avec son dernier livre, "Théorie de la déroute", Bertrand Leclair poursuit, dans le même sursaut de "colère de survie", sa défense d'une littérature vive, bouleversante et bouleversée, d'une langue au présent en train de s'écrire et de s'inventer [...].

Puissance de l'interprétation | Pradelle, Hugo

Puissance de l'interprétation

Pradelle, Hugo | Article

Un livre paradoxal, à la fois prévisible et étonnant, dans lequel s'ordonne une fiction archétypique qui se déjoue, entre roman d'anticipation ironique et réflexion sur sa forme même.

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs